Profil

Ma photo
Québec, QC, Canada
Personnal Best (PB's) ; 5000m--14:57--Boston (2011) ; 5k--15:01--Québec (2013) ; 10k--30:41--Vancouver (2013) ; 15k--47:56--Chicoutimi (2013) ; Demi--68:33--Montréal (2010) ; Marathon--2:23:21--Philadelphia (2012)

dimanche 23 décembre 2012

Bilan 2012

Avant de faire la rétrospective de mon année 2012 à la course, je vous offre une série d'évènements sportifs qui m'ont marqué lors de la dernière année...
  • Roger Federer remporte un 7e Wimbledon: Il redevenait ainsi numéro mondial. Quel athlète au style très fluide, presque artistique. Mon joueur de tennis préféré et probablement le meilleur de tous les temps.
  • Ryder Hesjadal gagne le Giro d'Italie: Un canadien qui gagne une grande classique de vélo, c'était du jamais vue (même pas un podium). Et son équipe n'était pas la plus redoutable pour le protéger et l'amener à la victoire. Impressionnant.
  • Usain Bolt se couvre d'or: Pas mon athlète préféré, ni une discipline que j'affectionne particulièrement, mais le gars collectionne les médailles d'or et a défendu son titre olympique au 100m et 200m. Assez spécial.
  • Lionel Messi termine l'année avec 91 buts: La "Pulga" (son surnom "La puce") a seulement 25 ans et est mondialement connu comme l'un des grands. Honnêtement, même si vous n'êtes un grand fan du "football" vous ne pouvez pas rester de glace devant ce phénomène hyper talentueux. Regardez ce clip de son dernier but de la saison et concentrez-vous sur ce qu'il fait juste avant de marquer en passant le ballon entre les jambes du défenseur. Un génie et magicien du ballon.
.
  • La USDA publie son rapport béton et fait tomber Lance Armstrong: Un rapport accablant qui met en lumière le système de doping organisé par Lance. On se doutait bien que Lance était dopé, mais ce qui m'a dérangé davantage est cette obsession qu'il avait de contrôler et inciter fortement son entourage à embarquer dans le "système". Demeure le vainqueur de 7 Tours de France.
  • Mo Farah réussi un doublé aux JO de Londres: C'est la performance de l'année selon moi. Je m'y attendais un peu au 10000m, mais de remettre ça au 5000m relève de l'exploit. Les Kenyans doivent encore s'en mordre les doigts. Un athlète dans tous les sens du terme. Je peux dire que je suis allé m'entraîner au même endroit que lui en 2012...c'est qu'une partie de sa préparation pré-olympiques s'est faite à Font-Romeu. Quelle foulée et quel kick.
  • Christine Girard monte sur le podium olympique: Dans un sport où nous sommes plutôt habitué de voir des filles poilues et déformées du Kazakhstan ou de la Bulgarie, c'était rafraîchissant de voir cette petite fille sympathique originaire du même coin de pays que moi (clin d'oeil à l'Abitibi) grimper émue sur le podium. Mon meilleur moment des jeux.

Pour ma part, ma saison a vraiment été composée de hauts et de bas. Après un hiver laborieux et lent, j'ai connu une bonne séquence à l'entraînement au printemps et fait quelques bonnes courses dont un record personnel sur 10k en avril à Toronto sur un parcours roulant. Et puis, après une commotion causée par une chute à la maison en juin et une foulure à la cheville en août, j'ai connu la période la plus faste et intense de ma vie à l'entraînement pendant l'automne avant de réaliser ma meilleure performance à vie sur marathon en novembre à Philadelphie. Un temps que le Québec n'avait pas connu depuis une dizaine d'années. C'est définitivement mon fait d'armes de l'année et quelque chose dont je suis assez fier. En rafale, voici quelques faits marquants de mon année 2012 à la course:
  • Un souvenir de compétition: Tout seul à courir à travers Times Square lors du demi-marathon de New-York.
  • Une longue sortie mémorable...ou à oublier: Partant de Donnacona sous un soleil de plomb à 35 degrés, déshydraté et désorienté, j'ai du appeler ma blonde rendu à Saint-Augustin pour qu'elle vienne me chercher.
  • Un séjour de rêve: Et oui, Font-Romeu à 6000 pieds dans les Pyrénés avec des sentiers de montagne à faire rêver. De la course, oui, mais surtout d'agréables moments avec la famille en vacances.
  • Un marathon à refaire: Chicago où j'ai du me ménager. Pour le parcours, l'ambiance, le niveau de compétition et la qualité de l'organisation.
  • Un parcours: Les rives de la rivière Saint-Charles que j'ai fait et refait sûrement près d'une centaine de fois au cours de l'année. 
  • Une course réussie: Le marathon de Philadelphie. 2h23. Rien de plus à ajouter.
  • Un feeling: Se sentir au sommet de sa forme et avoir l'impression d'être indestructible, je l'ai vécu dans ma préparation pour Philadelphie. C'est une bonne sensation et surtout un sentiment du devoir accompli parce que beaucoup de travail le précède. Les anglais parlent de "journey", un terme juste et difficile à traduire qui fait référence au processus.
Je vous souhaite une bonne année 2013 remplie d'aventures éclatantes et la santé en filigrane pour pouvoir les réaliser.

Et vous, quelles ont été vos meilleurs moments en 2012?

On se reconnecte plus tard!

3 commentaires:

  1. Mon meilleur moment 2012, c'est simple, c'est l'inspiration que tu m'as donné pour me reprendre en main, maigrir et maintenant me remettre à l'entrainement à la natation. Merci à toi. Luce

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations pour une très belle année! Mon meilleur moment 2012 est la naissance de ma fille, aux yeux bleus et cheveux blonds :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est super de pouvoir lire tes exploits de l'année. Félicitations. Tu m'impressionnes vraiment. Chaque fois que quelqu'un me parle de faire le marathon, je leur parle de toi, de quel athlète exceptionnel tu es. Au plaisir de te recroiser un jour!

    Caroline Morand

    RépondreSupprimer