Profil

Ma photo
Québec, QC, Canada
Personnal Best (PB's) ; 5000m--14:57--Boston (2011) ; 5k--15:01--Québec (2013) ; 10k--30:41--Vancouver (2013) ; 15k--47:56--Chicoutimi (2013) ; Demi--68:33--Montréal (2010) ; Marathon--2:23:21--Philadelphia (2012)

jeudi 25 octobre 2012

Tout vient à point...

Qui n’a pas tenu ou entendu récemment des discussions, échanges ou débats à propos du premier être humain à courir 42,2 km sous la barre des deux heures? Chacun a probablement une opinion à ce sujet.  Est-ce possible d’y arriver? Qu’est-ce qu'il faudrait pour que quelqu’un puisse réaliser cet exploit? Combien d’années devons-nous attendre? je suis tombé récemment sur cette étude intéressante que relatait Alex Hutchinson sur son blogue scientifique. Des chercheurs ont appliqué un principe simple et pris le meilleur temps réalisé chaque année (au lieu des records du monde, qui tendent à produire une progression beaucoup plus discontinue). En utilisant les données avec une technique mathématique afin de produire une courbe graphique, il est intéressant de voir le nombre qu'ils obtiennent : 2032!!!

De mon côté, je connais en ce moment ma meilleure période à l’entraînement. Le marathon de Chicago que j’ai fait le 7 octobre dernier n’est venu que confirmer l’état de ma forme. Préalablement à celui-ci, j’avais fait des solides et longues sessions d’intensité de même que plusieurs semaines consécutives à un volume de plus de 160k. Comme les meilleurs repères et prédicateurs sont ce que vous êtes en mesure de faire ou réaliser à l’entraînement, j’avais plusieurs indices qui me disaient que la tendance était bonne avant de me présenter à Chicago pour un « marathon d’entraînement ». J’étais donc assez chargé pour la course (au cours de la semaine précédente, j’ai atteint un volume appréciable et un sommet de tous les temps pour moi de 190k), mais cela faisait partie du plan et de ma préparation en vue d’être au sommet de ma forme le 18 novembre prochain pour le marathon de Philadelphie. La course s’est fort bien déroulée, même mieux qu’anticipée. Après 10k modérés en 38:08, j'ai fait 25k en 1:22:59, soit une vitesse moyenne de 3 :19/k. J’ai terminé la course avec 7k facile pour un temps final de 2h29. Vraiment content de ma course.

Maintenant, mon focus pour le dernier mois avant le marathon consiste à… ne pas m’endormir! Dimanche dernier, j’ai utilisé le cross-country de Val-Cartier pour une partie de ma longue sortie. Bonne course, bon effort, première position et record du parcours en bonus. Et en fin de semaine, je participe au provincial de cross-country sur les Plaines, une autre bonne occasion de rappeler à mon corps qu’il n’est pas encore temps de se reposer. Pour l’occasion, nous avons formé une équipe le Coureur nordique pour rivaliser avec celle de l’Université Laval. Bien du plaisir en vue et une bonne compétition à prévoir.

On se reconnecte plus tard.

2 commentaires:

  1. Si je m'entraine un peu je suis sure que je fais en bas de 2h

    Pier-luc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon TIL. Et je me propose pour être ton coach!

      Supprimer