Profil

Ma photo
Québec, QC, Canada
Personnal Best (PB's) ; 5000m--14:57--Boston (2011) ; 5k--15:01--Québec (2013) ; 10k--30:41--Vancouver (2013) ; 15k--47:56--Chicoutimi (2013) ; Demi--68:33--Montréal (2010) ; Marathon--2:23:21--Philadelphia (2012)

jeudi 14 juillet 2011

Les alligators de la Floride

Je suis présentement en vacances avec toute la famille sur les plages de la Floride à 1h de Tampa Bay. Pour être plus précis, sur la plage de Siesta Key qui est classée parmi les 3 plus belles plage des USA. Courir est un défi avec la chaleur et l'humidité écrasante (il fait habituellement 35 degrés le jour et près de 30 degrés le soir à cette période de l'année). Les alligators sont évidemment présent et nous avons pu les apercevoir à plusieurs reprises dans des habitats bien différents (en captivité au zoo, en bâteau dans leur milieu naturel dans un parc protégé et même en image sur les chandails Lacoste d'une boutique des Factory Outlets!). J'en rapporte un dans mes baggages.
J'ai réussi à faire environ 130k dans cette chaleur la semaine dernière avec deux entraînements pour garder la forme et surtout la vitesse dans les jambes (5X3 mins à pace 5k et 5X5mins à pace demi). Les sorties ne sont pas trop longues à ce moment de l'année. En fait, les mois de juin et de juilllet correspondent à un "entre-deux" ou à une saison morte dans cette année où j'ai décidé de faire deux marathons.
Je compte tout de même faire quelques courses sans ambition pour garder les choses intéressantes. Comme celle de l'Islet-sur-Mer le 18 juin dernier qui fait partie du circuit régional des 10k. C'était trois semaines après le marathon d'Ottawa et j'avais assez bien récupéré pour remporter la course en 31:30. Un meilleur temps personnel sur cette distance, mais que je considère assez modeste comparé à d'autre résultats. J'ai également fait une course de 5k sur les plages de la Floride à 35 degrés. Pas très agréable comme sensation, mais un bon effort avec une victoire en prime avec un bon chrono dans les circonstances (15:45).
De retour au Québec, j'amorcerai mon "buil-up" en vue du Toronto Waterfront Marathon que j'ai choisi pour diverses raisons:
1-Parcours: honnête, considéré comme rapide
2-Date: idéale, en octobre
3-Expérience: 1ère participation à cet événement
4-Compétion: les meilleurs au pays et plusieurs parmi l'élite mondiale seront au rendez-vous
5-Engouement: essai olympique non officiel pour les Canadiens désirant avoir leur billet pour Londres. Surveiller les Coolsaet, Gillis, Wykes, Bairu et Watson. Une course afin de tenter de passer sous le standard de 2:11:30 et possiblement le record canadien de 2:10:09 de Jerome Drayton qui date d'une autre époque--1975.
On se reconnecte plus tard!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire