Profil

Ma photo
Québec, QC, Canada
Personnal Best (PB's) ; 5000m--14:57--Boston (2011) ; 5k--15:01--Québec (2013) ; 10k--30:41--Vancouver (2013) ; 15k--47:56--Chicoutimi (2013) ; Demi--68:33--Montréal (2010) ; Marathon--2:23:21--Philadelphia (2012)

dimanche 13 février 2011

Une recrue de 36 ans sur la piste

Ça fait un bail que je n'ai pas donné de nouvelles...désolé, mais j'ai une vie en dehors de ce blog! Blague à part, j'ai quelques nouvelles pour vous. Primo, je veux revenir sur mon expérience de cette fin de semaine au Valentine Invitational à Boston où j'ai couru, à 36 ans 6 mois, ma première course sur une piste intérieure et seulement ma deuxième course sur piste à vie.

Une ambiance du tonnerre règnait au complexe de Boston University, et particulièrement lors du mythique mile qui avait lieu en après-midi où pas moins de 5 coureurs ont réussi à briser la barrière des 4 minutes dont le vainqueur, un certain Erik Van Ingen, en 3:57. De mon côté, la course était en soirée et mes attentes n'étaient pas des plus élevées. Mes entraînements me disaient que la forme était là, mais ma semaine avant la course a été assez moche alors qu'un virus, telle une poule pas de tête, s'est jetté sur moi. Mon plan de match pour la course était assez simple, 36 secondes du tour jusqu'au dernier où je devais tout donner pour passer sous les 15 minutes. Étant donné ma condition, je ne voulais surtout pas faire l'erreur de trop en faire et exploser. Je savais que ça allait être dur, mais après les derniers conseils et encouragements de coach Steve Boyd (il était sur place avec ses athètes de Queen's) et des boys (Dan et Vez) je suis allé m'installer dans ma bulle pour le départ de ma vague avec Joe qui était également de la partie.

Le coup de départ donné, je me positionne à l'intérieur et j'accumule les tours dans les temps prévu. Groupé et entouré de plusieurs coureurs, je trouve difficile d'établir une foulée régulière. Le banking de la piste me surprend également. Je passe le premier kilo en 3:00 pile. Le groupe est encore pas mal dense et, surprise, Joe Bourque s'impatiente et s'en va au commande. J'en profite pour le rejoindre aussitôt et nous passons les 2k en 5:59. Il y a davantage d'espace pour respirer entre le 2e et 3e kilo que je passe en 9:00 installé derrière 2 mecs. Je me permet de leader 3 ou 4 tours par le suite et le 4e kilo est franchit en 12:00. Avec 800m à faire, la course est plus pénible et mes jambes sont plus lourdes. Je vais échapper 1 ou 2 secondes jusqu'au dernier tour où Steve me crie qu'il me faut 35 secondes. Je ne pense plus à rien. Cerveau à off. Je cours le plus rapidement possible. Le résultat...un dernier tour de piste en 31 secondes et un temps final de 14:57!! Écoutez cette parole de sage les jeunes à l'antenne (je sais, c'est facile à dire après coup): ce n'est pas le temps ou le résultat dont je suis le plus fier, mais le sentiment d'avoir tout donné en cette journée. Néanmoins, c'est un nouveau PB pour moi, alors que mon ancienne marque était 15:15. Ce fût donc un bon résultat, dans un beau voyage en bonne compagnie (merci à Dan, Joe et Véz).

Il me semble que j'ai d'autres nouvelles pour vous (secondo, tercio, etc.), mais c'est assez long comme ça, vous trouvez pas? Ah oui, je veux juste ajouter en terminant qu'un chevreuil a débarqué à notre party sans être invité...l'auto à Vézina peut en témoigner!

On se reparle plus tard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire